Aperçu sur la publicité payante de Facebook

Au Maroc, il y a plus de 4 millions de membres Facebook aujourd’hui, soit presque 10% de la population.
À cet effet, on aperçoit de plus en plus d’annonceurs marocains, ou qui cible le Maroc, s’intéressent à la puissance publicitaire offerte par le réseau social.

Aujourd’hui, nous allons donner un aperçu des types de données à disposition de l’annonceur Facebook.
Facebook Ads a plusieurs paramètres que nous vous encourageons vivement à examiner comme le coût par clic et le taux de clic. Voici une revue rapide sur les nomenclatures liées à la performance.

Si vous diffusez des annonces qui dirigent les utilisateurs vers votre page fans, la publicité Facebook permet d’avoir des nouveaux fans sans payer le clic généré sur l’annonce ! Les internautes ont la possibilité d’aimer votre page sur l’annonce elle-même, on appelle cela une action dans le lexique webmarketing. Si l’utilisateur clique sur votre annonce et passe sur votre page fan pour en fin vous demander en contact par exemple, nous pouvons appeler cela comme une conversion.

Exemple d’un rapport de publicité Facebook généré pour une annonce au CPC, ciblée « Maroc ».

Les conversions sont comptabilisées jusqu’à 28 jours après avoir vu / cliquer sur l’annonce. En outre, des conversions sont aussi des actions, de sorte que les conversions représentent le montant total des connexions « J’aime » générées par vos annonces.

D’après notre expérience, nous avons constaté que le bouton « J’aime » peut revenir moins cher dans certains marchés. Si la croissance de votre base des utilisateurs et le renforcement des fans est votre but, vous devriez peut-être se concentrer sur le Cost-Per-Like (Coût par « j’aime ») à base du CPC (Coût par clic) et réaliser vos campagnes de publicité Facebook sous cet objectif. D’une manière générale, les campagnes au CPM ont toujours généré des coûts plus élevés que les mêmes campagnes aux CPC pour un même nombre de fans. Cela nous mène à déduire que les campagnes au CPM sont à adopter quand on est sous l’angle de la notoriété pour la marque, service ou produit.

Une fois que vous commencez à recevoir des fans provenant de votre annonce, cette dernière peut apparaître avec ce que Facebook qualifie comme « Contexte social ». Il y a des chances que vous avez remarqué cela avant ! Le contexte social c’est quand un utilisateur Facebook voit une annonce pour une page fan que son ami a aimé. Lorsque cette annonce est affichée avec le contexte social, un petit texte de présentation accompagne l’annonce : « Prénom-Nom aime ça. »
Chaque fois que votre annonce est affichée avec ce texte de présentation, Facebook appelle cela une impression sociale ou l’audience sociale. Chaque fois que cette annonce est cliquée, cela s’appelle un clic social.

Un système d’enchères comme sur AdWords

Le système d’enchère fonctionne presque comme celui d’AdWords. Si la concurrence est faible dans une thématique précise, le cout du clic sera relativement bas. Facebook suggère une offre lors de la création d’une publicité en se basant sur les offres de concurrence pour une audience ciblée.

Pourtant les deux systèmes sont différents, et chaque plateforme correspond à des objectifs stratégiques. Sur AdWords l’annonceur peut cibler des sujets basés sur ce que les gens recherchent. En revanche, sur Facebook l’annonceur vise les profils en utilisant les données qu’ils ont fournies volontairement tout en remplissant leurs profils.

Pensez à suivre l'auteur

Commentaires

(*) Votre e-mail ne sera pas publié ni partagé. Mais pourra être utilisé afin de vous informer sur des sujets relatifs au site.